jnphlp est le journal de jean philippe gams. Crossfitter, Coach, tech lover et web designer à mes heures perdues. Je blog en anglais, français un peu comme ça vient.

Powered by statamic and hosted by the great Digital Ocean at Digital Ocean

Wugong

Enseignement D’arts martiaux traditionnels chinois restés encore très fermés en chine, L’association Wugong a pour but de promouvoir Le Bagua Zhang, Le taiji quan style Chen et le Wing chun L’enseignement se fait de manière traditionnel comme en Chine, la transmission de l’art ne fait pas de la même manière pour tous. L’enseignement s’adapte à chacun. L’association propose des stages de différents styles d’arts martiaux chinois.

Bagua Zhang

Le BaGua Zhang, la boxe des huit trigrammes ou encore la paume des huit trigrammes, est un art qui commence à se répandre en Europe. Il remonte à Dong HaiChuan, un artiste martial hors du commun.

L’origine de ce style reste un mystère car son créateur ne parlait que très peu de ses propres maîtres. Le style viendrait d’un moine Taoïste vivant dans les montagnes. Le BaGua est caractérisé par sa marche en cercle ainsi que par l’utilisation de la paume plutôt que celle du poing. L’art du BaGua se pratique relâché (Song) et la recherche entre l’harmonie de l’interne et de l’externe est le but.

Les bénéfices de la pratique de cet art peuvent se sentir très vite. La marche en cercle calme les émotions et développe la force des jambes (travail interne et externe). La santé s’en trouve améliorer notamment par une digestion facilité que l’on ressent au bout de quelques mois de pratique.

练 习 八 卦 掌 就 是 练 转 掌 Tout l’art du bagua se retrouve dans la pratique de la marche en cercle.

Taiji Quan

Le taiji quan style Chen, déjà très populaire en occident, est un style qui favorise la pratique lente et relâchée.

La branche du Xin Jia popularisé par Chen Fake à la fin de sa vie reste moins connue que le Lao Jia ( Vielle forme ). Certains considèrent la forme XinJia comme l’aboutissement de la pratique de Maître Chen Fake.

Le Taiji Quan ou Boxe du faîte suprême, un art martial chinois, fait partie de la famille des arts internes (NeiJia Quan).

La pratique du taiji comprend trois aspects qui sont pratiqués à travers tous les styles de Taiji ou presque.

Le travail des postures Les formes, Yilu, Erlu, la boule, grande lance, etc… Les poussés de mains ( Tui Shou ) qui cherche à développer la force d’écoute du pratiquant ainsi que le relâchement necessaire.

Wing Chun

Le Wing chun est un art martial né il y a plus de trois cent dans le sud de la Chine.

C’est un style de Kung Fu principalement reconnu pour sa science des poings qui est issu de la synthèse de différents styles (tigre, dragon, serpent, grue blanche). Basé sur le concept yin & yang, il fait partie des styles combinés (internes et externes). yipmanbrucelee

Ce style a été développé à l’origine par une femme, ce qui lui confère certaines spécificités. On y trouve la puissance par sa position et sa structure et non par la contraction musculaire. Le pratiquant cherche à dévier et/ou à intercepter les techniques adverses pour éviter les rapports de force. Pour plus d’efficacité, on emploie ses deux bras pour développer le concept d’attaque - défense simultanées.

Il incarne l’efficacité à travers une grande économie de mouvements, et donc d’énergie : les mouvements sont courts, la position stable, ce qui permet des réactions rapides dans toutes le directions. Les esquives sont souples et les contre-attaques fulgurantes, sèches et puissantes. C’est donc un style propice au corps à corps.

La particularité de ce style est qu’il ne comporte que trois taos sans fioriture. Il n’y a pas de figures spectaculaires comme dans certains styles, mais ces formes développent les qualités nécessaires pour faire un bon combattant.

Jean-philippe Gams

Jean-philippe Gams (Zhang Fei en chinois) enseignant depuis plus de quatre ans à lyon, a commencé à s’intéresser aux arts martiaux, par la boxe thaïlandaise : le Muay Thaï.

A son retour en France, il fit la découverte des arts martiaux chinois dans un club lyonnais. Il y a pratiqué le ChangQuan pendant 2 ans. Un style très physique, moderne, destiné à la compétition.

Suite à un déplacement professionnel sur Paris, il prit la décision de s’orienter vers un style plus efficace en combat. C’est à cette période qu’il a débuté le Wing Chun, à l’Académie de Wing Chun traditionnel de Didier Beddar. Le Wing Chun est un style extrêmement efficace en combat de par son économie de mouvement et sa rapidité.

Lors d’un stage, il a découvert le Taiji Quan . Il prit donc la décision de partir pour la chine afin de retrouver les racines de cet art et de le pratiquer. Il eu la chance de pouvoir pratiquer avec deux frères faisant partie de la famille de sa femme dans le nord de la chine, à JinZhou dans la province du LiaoNing plusieurs styles, le Bagua Zhang style Cheng, le style Taiji Quan Yang et le shaolin du nord.

Mais c’est à pékin qu’il recherchait finalement un maître. Durant cette quête, il a pratiqué le YiQuan avec Yao ChengGuang pendant une courte période avant de s’essayer au Tang Lang avec Ma WeiLing. N’étant toujours pas satisfait, il changeait de style pour trouver le TaiJi Chen XinJia de Chen Yu fils de Chen zhaoKui et petit-fils de Chen Fake. Il est resté à ses côtés onze mois. Les voyages fréquents de Chen Yu en chine et à l’étranger ne lui permettaient pas un approfondissement du style comme il le désirait.

Il me remettait donc à la recherche de la première personne qu’il n’avait pas eu la chance de trouver dès son arrivée à pékin : maître Ma Chuanxu. A ce jour, il continue malgré tout la pratique du TaiJi de manière occasionnelle, avec son grand frère d’arme et ami Zhou JiGe , le premier disciple de Chen Yu.

Par chance, après avoir déniché le parc où il s’entraînait et grâce à Jarek Svimansky, il a enfin rencontré maître Ma en 2005. Il a accepté de le prendre comme élève et, depuis, il pratique le bagua tous les jours avec lui dans un parc à pékin. L’enseignement qu’il a la chance de recevoir de Ma Chuanxu est très traditionnel et dur.

Depuis le début de son séjour en chine, il a fait la rencontre de beaucoup de grands maîtres tels que Chen XiaoWang (style Chen), Ma Hong (style Chen), Jia ShuSen (Style Cheng BaGua), Chen zhengLei(style Chen), Xu Shi Xi (Style Yin BaGua) ainsi que bien d’autre… Sa passion des arts martiaux est devenue une véritable quête qui lui a donné l’occasion de rencontrer des personnes d’horizons divers.

Il eu notamment la chance de croiser, maître Feng ZhiQiang grand maître de TaiJi, ainsi que Kenneth Chung, grand maître de Wing Chun, par l’intermédiaire de son ami Stéphane Chollet, ainsi que Ludovic Lebrun, lui-aussi pratiquant d’arts martiaux chinois.

Les cours

Vous bénéficiez d’un cours d’essai gratuit

Les cours ont lieu au 27 rue lançon 69100 Villeurbanne, proche du metro Flachet.

Des baskets souples et pantalons amples sont recommandés pour la pratique. Les chaussures d’extérieurs sont à proscrire.

Tarifs :

Sept à Janvier : 175€

Janvier à Avril : 150€

Avril à Juin : 75€

Inscription limité à 30 personnes maximum

Horaires

Les cours on lieu le lundi soir de 19h à 21h

Lieu & contact

La salle se trouve au 27 rue Lançon à Villeurbanne à côte du métro flachet

Pour me contacter : 06 98 87 77 88 / jp.gams@gmail.com

©jnphlp.com 2002-16.